Destiny, tome 1 de Cecelia Ahern.

6 juin 2017

Sortie le 17 mai 2017, 
300 pages,
Editions Hachette, collection black moon. 

 

« Quand on commet une erreur, on en retire une leçon. Si on ne se trompe jamais, on n’apprend rien. »

 

Résumé

Parfois, il faut choisir l’imperfection pour être parfait. 
Dans le monde de Célestine North, chaque citoyen doit être Parfait. Quiconque commet la moindre erreur se voit marqué du sceau de l’Imperfection.

Pour qui a pris une mauvaise décision : c’est sur la tempe.
Pour qui a menti : la langue.
Pour qui a commis un vol : la paume de la main droite.
Pour qui s’est montré déloyal : le cœur.
Pour qui s’est écarté du droit chemin : la plante du pied droit.

Célestine mène une vie parfaite au sein d’une famille parfaite au bras du petit ami parfait. Elle pense incarner l’idéal de la société.
Et si Célestine s’était trompée ? Si c’était le système lui-même qui était imparfait ? 

 

Mon avis 

Merci aux éditions hachette et à la plate-forme netgalley de m’avoir permis de pouvoir lire ce roman. J’ai tout de suite été attirée par ce livre, car c’est une dystopie et je suis très friande de ce genre. C’est même mon genre préféré pour tout dire. 
J’ai commencé ce livre sans trop en savoir, j’en avais pas du tout entendu parler avant. Et ce fut une agréable surprise, même un coup de cœur !

J’ai adoré le personnage de Celestine, on ne s’attend pas du tout à ce qu’elle endosse un rôle comme celui-ci, qu’elle remette en question sa société. On voit Celestine évoluer tout au long du roman et prendre des décisions difficiles. Elle fait preuve de beaucoup de courage et elle fait face à des actes tellement horribles qu’on se demande comment elle fait pour tenir le coup.
Elle endosse le rôle d’Imparfaite naturellement, elle ne va pas contre sa nature ,mais en même temps elle ne surjoue pas non plus. Elle apparaît encore plus sincère et on s’attache de plus en plus à elle. 

« Je viens de découvrir que le courage consiste à ressentir la peur, à chaque étape. Le courage ne la surmonte pas, il la combat à chaque parole qu’on prononce, chaque geste que l’on fait. C’est une bataille ou un drôle de tango. »

J’ai adoré le grand-père de Celestine, on a d’abord l’impression dans un premier temps que c’est le seul à la soutenir, à lui faire confiance. Je me suis moins attachée au copain de Celestine : Art, au final on ne sait pas grand chose sur lui. Il en est de même pour sa sœur : Juniper, j’ai hâte d’en apprendre sur elle. Par contre, Carrick a piqué ma curiosité, j’ai terriblement envie d’en savoir plus à son sujet. 

Ce n’est pas le genre de dystopie qui renouvelle le genre, mais celle-ci m’a particulièrement touchée. Cela faisait un moment que je n’avais pas été emportée par l’histoire d’une dystopie. J’ai tout aimé dans ce livre, le style de l’auteur, les personnages, l’intrigue ! C’est un livre que j’ai dévoré, je l’ai lu en une seule journée, je n’arrivais pas à lâcher le livre des mains. 

Ce premier tome a été un vrai coup de cœur, j’ai hâte de lire le second tome ! Je veux tellement savoir la suite des aventures de Celestine.


Si vous aimez les distopies, je ne peux que vous conseiller ce roman !

 

26 ans, habitante de Central City, passionnée de lecture avec une préférence pour les dystopies. Fière de représenter ma maison, Serdaigle. J'aime me promener dans les Highlands au côté de Jamie !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *