A la place du coeur, tome 2 d’Arnaud Cathrine.

11 avril 2017

Date : 23 Mars 2017.   
Pages : 291.
Editions : Robert Laffont, collection r.

 

« On ne meurt pas d’amour de nos jours, c’est bien connu, sinon quelques personnages de roman, et moi, pendant ce temps là, je souffre comme un misérable insecte qu’on aurait à moitié écrabouillé avec un talon puis laissé là, sur le carreau d’une terrasse, mais ça ira, ça passera.. »

 

Résumé
Cette saison est celle de l’éprouvant retour de Caumes à la vie. Il est raconté par son cousin, Niels, depuis la côte Atlantique : tout un été à tenter de sortir Caumes de sa torpeur muette et rageuse. Puis c’est Esther qui prend la parole : elle dont Caumes s’est peu à peu éloigné ; elle dont l’amour ne lâche pas ; elle qui, faute de pouvoir tourner la page, s’est persuadée qu’un après était possible dans ses bras. Mais ces jeunes adultes sont aussi les enfants de novembre, les enfants du Bataclan, du Carillon, du Petit Cambodge. La vie n’a pas fini d’être mise à l’épreuve. La vie n’a pas fini d’être à réinventer.

 

Mon avis

J’avais eu un avis très mitigé sur le premier tome parce que je n’étais pas arrivé à m’attacher au personnage de Caumes. Ce qui est surement dû à sa façon de penser, je sais bien que les adolescents n’ont pas tous un vocabulaire soutenu, mais je trouvais sa façon de parler/penser bien trop vulgaire. Cependant, j’attendais quand même avec impatience le deuxième tome, car la fin du roman m’avait beaucoup bouleversée.

J’ai trouvé ce deuxième tome beaucoup plus captivant que le premier. J’ai adoré le fait d’avoir d’autres points de vu que celui de Caumes. J’ai beaucoup aimé en savoir plus sur son cousin qui est un personnage qu’on avait juste entendu parler dans le premier tome. Le fait d’avoir un point de vue externe sur la vie de Caumes a fait que celui-ci m’a beaucoup plus touché. Car on ressent vraiment son malaise/mal être.
Niels est un peu comme nous, il ne sait pas ce qu’il s’est passé dans la vie de Caumes depuis janvier. Il ne sait pas à quel point les attentats ont eu une répercussion dans sa vie.

Esther m’a elle aussi beaucoup touchée, elle m’a fait tellement de peine. On est face à une adolescente qui a le cœur brisé, qui est rejeté par son premier amour. Et pourtant qui ne veut pas abandonner Caumes dans des moments comme celui-ci, elle est prête à faire des concessions pour rester auprès de lui. J’aime particulièrement le personnage d’Esther car c’est une jeune fille engagée qui a des convictions et qui n’a pas peur d’en parler autour d’elle.

« Et nous faisons l’amour. Il n’y a pas d’hésitation. Pas de scrupule ou le sentiment qu’en ce jour, il ne faudrait pas. Non, au contraire. C’est notre réponse. C’est la seule réponse pour le moment. »

Et en troisième partie du roman, on a à nouveau le point de vue de Caumes, celui-ci est dans un sale état, il est ravagé par les évènements de janvier et par les conséquences directes que cela a eu dans son environnement. Il se laisse totalement dépérir, même ses amis proches n’arrivent pas à l’aider à se sortir de ce cycle infernal. Il continue sa vie plus par automatisme que par volonté de vivre, il s’isole de sa famille, et de ses amis.

Le fait d’avoir les dates présentes dans le récit fait monter la pression au fil de notre lecture, car on sait exactement la date où tout bascule, et on a peur pour nos personnages.
Les évènements de janvier ont brisé toutes les relations autour de Caumes, ceux de novembre au contraire va faire que le groupe va se réunir, et va devenir plus soudé que jamais.

L’auteur est arrivé à me surprendre dans ce deuxième tome, je ne m’attendais pas à ressentir autant d’émotions. J’ai lu ce livre en une journée, je n’ai pas pu le lâcher tant que je ne l’avais pas terminé. Pour le coup, j’attends avec impatience la sortie du troisième tome.

Merci à Netgalley et à la collection r de m’avoir permis de lire ce livre en format ebook. 

26 ans, habitante de Central City, passionnée de lecture avec une préférence pour les dystopies. Fière de représenter ma maison, Serdaigle. J'aime me promener dans les Highlands au côté de Jamie !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *