Les fiancées de l’hiver, tome 1 : La passe-miroir de Christelle Dabos.

13 mars 2017

 

Date : 6 juin 2013.
Pages : 519.
Edition : Gallimard. 

 

« Passer les miroirs, ça demande de s’affronter soi-même, avait dit le grand-oncle. Ceux qui se voilent la face, ceux qui se mentent à eux-mêmes, ceux qui se voient mieux qu’ils sont, ils pourront jamais. »

 

Résumé

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons.
La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. A quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

 

Mon avis 

C’est un livre que j’ai reçu à mon anniversaire l’an dernier donc ça fait presque dix mois qu’il était dans ma pal quand j’ai décidé de l’en sortir. J’avais un peu peur de ne pas accrocher à ce roman, tout le monde en parle positivement du coup ça rajoute quand même un peu de pression avant la lecture. 

C’est un livre qui se lit rapidement malgré ses 519 pages, l’écriture est tellement fluide et addictive que j’ai tout de suite succombé à la plume de l’auteur. 
On est très rapidement plongé dans l’univers, qui est vraiment bien décrit et qui permet une parfaite immersion dans le monde d’Ophélie. 

« Tu es la personnalité la plus forte de la famille, ma petite. Oublie ce que je t’ai dit la dernière fois. Je te prédis que la volonté de ton mari se brisera sur la tienne. »

J’ai adoré le personnage d’Ophélie, elle est tellement attachante. On a l’impression d’être son amie et de la connaître depuis toujours. Elle est toute timide et au fil des chapitres elle commence à s’affirmer de plus en plus pour pouvoir survivre dans ce « nouveau monde ».
Thorn est clairement le personnage le plus mystérieux du roman. Il est au premier abord froid, distant, calculateur. Puis au fil de notre lecture, on commence à découvrir de nouvelles facettes de sa personnalité.

Le seul petit bémol que j’ai trouvé à ce roman est la mise en place de l’intrigue que j’ai trouvé un peu longue. Il n’y a pas beaucoup d’actions et par moment cela m’a un peu manqué.
Mais finalement avec du recul cela ne m’a pas dérangé plus que ça, parce que l’auteur a besoin de poser les bases de son intrigue, a besoin de développé son univers. Et je préfère assimiler doucement tous ces éléments que d’avoir trop d’informations et d’être rapidement perdue.

« Le dirigeable s’éloigna et Anima apparut entièrement encerclée par une ceinture de nuages, suspendue en l’air. Plus ils prenaient de la distance, plus elle ressemblait à une souche de terre et de gazon qu’une pelle invisible aurait arrachée à son jardin. C’était donc cela une arche vue de loin ? »

 Pour conclure, c’est une très bonne lecture, que je recommande fortement si vous ne vous êtes toujours pas lancé dans cette saga ! J’ai le deuxième tome dans ma pal. Je vais lire ce second roman surement au mois d’avril vu que maintenant je sais que le troisième tome sortira en juin. L’attente entre les deux tomes sera alors moins longue. 

26 ans, habitante de Central City, passionnée de lecture avec une préférence pour les dystopies. Fière de représenter ma maison, Serdaigle. J'aime me promener dans les Highlands au côté de Jamie !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *