Les sorties du mois de Mars.

1 mars 2017

Marion : 

Nos coeurs en désaccord de Krystal Sutherland aux éditions Pocket Jeunesse.
Sortie le 2 mars 2017.

Ce qui m’a tout de suite intrigué avec ce roman c’est sa couverture. Je me demande bien ce que les petits poissons bleus viennent faire dans une histoire d’amour.

En ce moment, j’ai envie de lire des romances, peut être parce que le printemps va bientôt revenir, peut être parce que je lis beaucoup trop de dystopies et que j’ai aussi envie de changer un peu de genre.

J’ai l’impression que c’est le genre de romance que je peux adorer avec lesquelles on passe par de nombreuses émotions.

Le résumé : 

Henry Page rêve du grand amour. Jusqu’au jour où il rencontre Grace, qui marche avec une canne et porte des vêtements de garçon trois fois trop grands pour elle. Henry tombe sous le charme de cette drôle de fille. Il a vite fait de comprendre que quelque chose en elle est cassé. Il ne demande qu’à l’aider. Mais Grace a un lourd passé…

 

Elements, tome 2 : The fire between High & Lo de Brittainy C.Cherry aux édition Hugo & Cie.
Sortie le 16 mars 2017.

 

Ayant plus qu’apprécié le premier tome, c’est avec bonheur que je veux me plonger dans ce deuxième volume. Même si je suis un peu déçue de ne pas retrouver les mêmes personnages que dans le premier roman.
J’espère que l’auteur arrivera à me faire ressentir les mêmes émotions voir plus.

Le Résumé : 

« Tout les oppose mais rien ne pourra les séparer »

C’est l’histoire d’une amitié entre deux personnalités contraires, issues d’un milieu social différent, qui se transforme en une rencontre amoureuse.
Deux amis que tout oppose en apparence, mais qui au fond se ressemblent, brisés par des relations familiales difficiles, tombent amoureux jusqu’à devenir une drogue l’un pour l’autre. Elle a toujours été la femme de sa vie, et lui pour elle, son plus douloureux échec. Parviendront – ils à vivre l’un sans l’autre ?

 

 

Replica de Lauren Oliver aux éditions Hachette.
Sortie le 22 mars 2017.

En tant que grande fan de la trilogie Delirium, je ne peux pas passer à côté de ce livre. J’ai envie de lire la plume de l’auteur dans genre totalement différent.

De plus, ce livre est assez original dans sa manière de pouvoir le lire. On peut le lire de trois façons différentes. Soit lire l’histoire de Lyra et ensuite lire l’histoire de Gemma, ou inversement. Soit alterner les chapitres de l’une et de l’autre. Car l’histoire de Lyra se trouve au recto du livre et celle de Gemma au verso, et rien que pour ça ce livre m’intrigue.

Le Résumé :

D’aussi loin qu’elle se souvienne, Gemma a vécu d’hôpital en hôpital. Adolescente solitaire, surprotégée par ses parents à cause de sa santé fragile, sa vie se réduit maintenant à sa maison, son école et ses échanges avec sa seule amie, April. Mais quand elle découvre que le nom de son père est associé au mystérieux institut Haven, qui d’après la rumeur abriterait des expériences scientifiques monstrueuses, Gemma décide de quitter le sanctuaire qu’elle a toujours connu et de se rendre sur l’île d’Haven pour découvrir ce qu’il s’y passe réellement…Lyra – ou numéro 24 – n’est pas humaine, c’est une reproduction. Pour elle, le monde se limite à Haven, aux savants et infirmières qui s’occupent d’elle. Le jour où l’île devient le théâtre d’une terrible explosion, Lyra s’échappe. À l’extérieur des murs de l’Institut, elle découvre un monde qu’elle n’avait jamais soupçonné et rencontre Gemma. Ensemble, elles essaient de lever le voile sur les mystères de Haven, et les secrets qui leur seront révélés vont changer leur vie pour toujours…

 

Anaïs :

Ma fille voulait mettre son doigt dans le nez des autres de Maxime Gillio.
Sortie : 22/03/2017.
Éditeur : Pygmalion.

J’ai découvert cette sortie grâce au partage de Sophie Jomain sur sa page facebook et j’ai hâte de lire ce témoignage de vie. Différent de mes autres lectures,  je pense beaucoup apprendre de ce livre, en particulier sur l’acceptation des différences et comment un père gère cette situation.

 

Le Résumé :

Témoignage à deux voix sur la vie d’un père et de sa fille autiste de 15 ans.

 

 

 

 

 

J’ai avalé un arc-en-ciel de Erwan Ji.
Sortie : 02/03/2017.
Éditeur : Nathan.

Je ne vais pas mentir mais c’est d’abord la couverture qui m’a taper à l’oeil ainsi que le titre..Et après quelques recherches j’ai enfin trouver un synopsis plutôt évasif mais qui me fait envie. Je suis curieuse d’en apprendre plus sur la vie au lycée en Amérique.

Le Résumé :

Je m’appelle Capucine, mais on m’appelle Puce. J’ai dix-sept ans, la peau mate et un accent de Montpellier. Enfin, l’accent, c’est quand je parle français. Je vis aux États-Unis depuis que j’ai trois ans. Cette année, il m’est arrivé un truc phénoménal. Retournement de vie, frisson géant, secousse cosmique, vous appelez ça comme vous voulez, mais la vérité… c’est que j’ai avalé un arc-en-ciel.

J’ai toujours cette musique dans la tête d’Agnès Martin Lugand.
Éditeur : Michel Lafon.
Sortie : 16/03/2017.

Après avoir lu Les gens heureux lisent et boivent du café et La vie est facile ne t’inquiète pas, qui ont été deux très agréables lectures, j’ai eu un coup de coeur pour Désolé je suis attendue. Je compte donc bien lire tous les romans d’Agnès Martin Lugand, et quand elle a annoncé la sortie de ce nouveau roman,  je l’ai tout de suite ajouté à ma wishlist.
Malgré mon engouement je dois avouer que le résumé à un peu calmer mon impatience, j’espère tout de même que ce livre sera à la hauteur de mes attentes.

Le Résumé :

Yanis et Véra ont la petite quarantaine et tout pour être heureux. Ils s’aiment comme au premier jour et sont les parents de trois magnifiques enfants. Seulement voilà, Yanis, talentueux autodidacte dans le bâtiment, vit de plus en plus mal sa collaboration avec Luc, le frère architecte de Véra, qui est aussi pragmatique et prudent que lui est créatif et entreprenant. La rupture est consommée lorsque Luc refuse LE chantier que Yanis attendait. Poussé par sa femme et financé par Tristan, un client providentiel qui ne jure que par lui, Yanis se lance à son compte, enfin.

Mais la vie qui semblait devenir un rêve éveillé va soudain prendre une tournure plus sombre. Yanis saura-t-il échapper à une spirale infernale sans emporter Véra ? Son couple résistera-t-il aux ambitions de leur entourage ?

21 ans, être étudiante en Mathématiques ne m'empêche pas d'avoir pour passion la lecture. Le bookboyfriend parfait ? j'hésite encore entre Evan de Ma raison de vivre et Tobias de Divergente..

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *