L’élite, tome 1 de Joelle Charbonneau.

26 décembre 2016

Date : 15 mai 2014.     lelite-tome-1

Pages : 312.

Edition : Milan, collection Macadam.

 

 

« Ce test n’est pas seulement destiné à évaluer nos choix mais notre capacité à vivre avec ces choix que nous avons fait. Pouvons-nous apprendre de nos erreurs et les transformer en atouts ou les laisserons-nous nous entraîner dans la dépression? »

Résumé

La Terre ne ressemble plus à la planète sur laquelle nous vivons. Les Sept Guerres en ont détruit la quasi-totalité et les hommes essaient de la reconstruire.

C’est dans cet environnement que vie Cia et sa famille. A 16 ans, la majorité des adolescents doit trouver un travail. Les autres, l’Elite, sont choisis pour le Testing. L’épreuve suprême. Un test ultime qui promet l’entrée à l’université pour les gagnants. Ou plutôt pour les survivants… Cia a été choisie. Et elle va rapidement comprendre qu’elle ne peut faire confiance à personne.

Mon avis

J’ai commencé cette trilogie en lecture commune avec Maud, de la chaîne : des livres/une fille, dont je vous mettrais le lien (et aussi le lien de son blog) à la fin de l’article.
J’avais un peu d’appréhension en me lançant dans cette trilogie, pas par peur de ne pas aimer ce livre, mais parce que j’ai beaucoup entendu de choses négatives en ce qui concerne le troisième tome. Et comme déjà de base il y a beaucoup de “troisième tome” que je n’ai pas aimé comme Allégiant (oui ne me tapez pas ^^) j’avais un peu peur.

Finalement, j’ai été tout de suite emballé par cette histoire, même si elle est loin d’être originale, c’est clairement du déjà vu. Mais je me suis rapidement attachée à Cia, qui a un caractère bien propre à elle. C’est une jeune fille qui ne se laisse pas abattre, qui a plein de ressources. Puis j’adore les dystopies, c’est mon genre de prédilection.
Je dirais que l’élite est un mélange entre Hunger Games et Divergente.

C’est une lecture addictive en deux jours on avait terminé le livre, mais je pense même qu’en une seule journée l’affaire peut être pliée. Tellement l’auteur arrive à nous tenir en haleine. L’univers est bien développé même si on aimerait en savoir plus, mais comme c’est un premier tome c’est normal qu’on n’en sache pas plus que ça sur le monde extérieur.

Comme toujours (je crois que maintenant je fais une fixette dessus) j’ai trouvé le personnage masculin principal en dessous de notre héroïne. Je trouve le personnage de Tomas fade, les seuls passages où il prend des décisions ne sont pas racontées par l’auteur. J’ai vraiment l’impression que dans les dystopies, les auteurs n’arrivent pas à donner du caractère à leur personnage masculin.

Si vous aimez les dystopies et que vous n’avez pas encore lu cette trilogie c’est le moment de se lancer !

Je lui ai mis la note de 17/20 sur livraddict.

Chaîne de Maud : https://www.youtube.com/channel/UCaeIpIGH6cSsj4B8l-rniGw

Et vous qu’est-ce que vous en avez pensé ?

26 ans, habitante de Central City, passionnée de lecture avec une préférence pour les dystopies. Fière de représenter ma maison, Serdaigle. J'aime me promener dans les Highlands au côté de Jamie !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *