Did I mention I love you ? – Estelle Maskame

24 novembre 2016
Éditions Pocket Jeunesse
2015-1016

“ Je déteste pas mal de monde, mais tu n’en fais pas partie. Ce que je déteste, c’est le fait que tu me fasses de l’effet. Beaucoup d’effet. “

L’avis d’Amélie :

C’est une première pour moi, de faire une chronique sur une trilogie entière. Il y a beaucoup à dire sur ces 3 livres. Du bon comme du mauvais (malheureusement !). Comme d’habitude, j’ai lu le premier tome grâce (ou à cause c’est comme on veut) à Marion qui était en train elle aussi de le lire. Elle m’a dit “ vas y lis le c’est pas si terrible ! “ et elle avait raison. J’ai dévoré le premier tome en 2 jours et j’ai été prise dans l’histoire dès les premiers chapitres.
Je n’ai pas mis de résumé pour mieux expliquer les trois tomes.
C’est l’histoire d’Eden qui retourne chez son père en Californie. Elle ne l’a pas vu depuis le divorce de ses parents.
Elle arrive dans une famille recomposé avec 3 enfants, 3 garçons. C’est là que tout commence quand elle rencontre Tyler, le fils de sa belle mère.
Il vont vivre une histoire d’amour pas tout à fait comme les autres entre mensonges, trahison et passion.
J’avais adoré le premier tome. Éden était (je dis bien était) attachante, Tyler le bad-boy qui s’en fiche de tout. L’histoire m’a parfois bouleversé et m’a fait rire aux éclats. C’était un bon compromis. Ce premier tome m’avait laissé sans voix et j’avais qu’une hâte c’était de lire la suite. C’est facile à lire et Estelle Maskame écrit relativement bien pour son jeune âge. Bref, j’étais étonnée d’avoir aimé ce roman.
Quand le deuxième tome est sortit je me suis jetée dessus. Je voulais retrouver ces personnages. Hors Éden est devenue tête à claque et Tyler trop mielleux même si c’était vachement mignon. J’ai lu le bouquin en une journée.
L’histoire se déroule à New York et les aventures des amoureux se prolonge. Mais alors qu’est ce qu’Eden pouvait m’énerver. Trop indécise et trop peur de ce que pouvait penser les autres. Comme si sortir avec le fils de sa belle mère (qui n’est pas ma son vrai demi-frère) était un crime. J’avais l’impression que c’était un crime. Tyler est moitié bad-boy moitié amoureux. On a l’impression qu’il ne sait pas ce qu’il veut. J’ai était déçue de ce deuxième tome mais comme c’est tellement addictif que j’ai continué avec le troisième. Je viens de le finir.
Comment dire…ce dernier tome ne sert à rien ! L’histoire aurait très bien pu se terminer au deuxième. Tyler change et devient le gentil de l’histoire. Eden est pour moi insupportable à ne pas savoir ce qu’elle veut. Un jour c’est je te déteste, l’autre c’est je t’aime à la folie. Bref de quoi devenir bipolaire !!!
Je suis hyper déçue de ce livre. Je voulais tant avoir un dernier tome du tonnerre mais non, c’était banal. Plus j’avançais et que je voyais les pages défiler, plus je me disais qu’il ne se passerait plus rien.
En bref, j’ai apprécié l’histoire qui n’est pas commune, le personnage de Tyler auquel je me suis attachée et surtout le gros plus de cette trilogie ce sont les villes américaines qui m’ont fait voyager et rêver. Los Angeles, New York et Portland.
Je vous les conseille malgré tout. Il vont vite à lire et c’est tellement addictif !!! Finalement, je ne regrette pas.
En général, je mets une note 15/20 pour les 3 livres.

26 ans, habitante de Central City, passionnée de lecture avec une préférence pour les dystopies. Fière de représenter ma maison, Serdaigle. J'aime me promener dans les Highlands au côté de Jamie !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *